Actualités

Finance
- 06.04.2022

Information concernant les sanctions à l’égard de la Russie

Le 24 février dernier, Vladimir Poutine a lancé une opération militaire d’envergure sur le territoire ukrainien. Face à cette attaque contre un pays souverain, la communauté internationale a réagi par vagues successives de sanctions économiques afin d’empêcher la Russie de soutenir financièrement la guerre. La Suisse a décidé d’appliquer les sanctions prises au niveau international.

La CPEG suit et applique toutes les recommandations fédérales à l’égard de la Russie. Par ailleurs, elle a immédiatement procédé à un état des lieux de ses investissements en lien avec ce pays. Au déclenchement du conflit, les positions en roubles ou en monnaies fortes représentaient environ 0.3% de la fortune totale de la Caisse. Ces positions ne peuvent à l’heure actuelle ni être vendues, ni être traitées, car les marchés sont fermés. A ce jour, leur valeur estimée par la Caisse est pratiquement nulle et elles figurent « pour mémoire » dans son bilan. La CPEG suit l’évolution de la situation avec attention dans une optique de gestion des risques.

Il est enfin précisé que la CPEG ne verse pas de pensions en Russie ni en Biélorussie.

Articles sur le même sujet

Finance
- 07.05.2024
Au travers d’un consortium, la CPEG devient partenaire de la Caisse de dépôt et placement du Québec, premier investisseur institutionnel mondial en infrastructures

Initiatrice aux côtés des Retraites Populaires d’un consortium d’investisseurs institutionnels suisses, comprenant des fonds de pensions et d’assurances, la Caisse... Voir l'article

Finance - Information générale
- 09.06.2023
Découvrez nos états financiers 2022

Au terme de cette année 2022 marquée par une forte inflation et une instabilité de l’environnement économique, la CPEG affiche... Voir l'article

Finance - Information générale
- 28.06.2022
Découvrez nos états financiers et le dernier CPEG INFO

En 2021, la Caisse assurait un total de 79’825 personnes. Sur le plan financier, l’année dernière a été marquée par... Voir l'article