Skip to navigation Skip to the content

3 juillet 2018 – Les résultats de l’étude sur l’empreinte carbone sont encourageants

Soucieuse de connaître l’impact climatique de ses investissements, la CPEG a mené une étude pour calculer l’empreinte carbone de ses portefeuilles en actions et en obligations d’entreprises. Ce type d’analyse consiste à analyser les émissions de carbone d’un portefeuille en fonction des émissions que génèrent les entreprises détenues. Les résultats sont encourageants : les émissions en CO2 du portefeuille en actions et du portefeuille en obligations d’entreprises de la CPEG sont inférieures à celle du marché.
Dans ce même contexte, le comité a décidé d’ajouter à la liste des domaines d’investissement à exclure celui de l’extraction et de la production de charbon, l’une des principales sources d’émission de gaz à effet de serre.
La CPEG va également rejoindre l’Ethos Engagement Pool International (EEPI), un groupement qui compte une trentaine de membres, représente globalement plus de 500’000 assurés et vise à agir sur l’ensemble des secteurs économiques de manière concertée.
Enfin, la Caisse poursuit ses réflexions en matière d’impact climatique des investissements avec les autres membres de l’Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC), le plus grand groupe d’investisseurs institutionnels européen engagé dans la lutte contre le changement climatique). Elle a cosigné récemment une lettre adressée aux gouvernements signataires des accords de Paris pour leur demander de tenir leurs engagements, d’œuvrer en faveur de la transition énergétique et d’imposer des standards dans le rapport financier lié au changement climatique.