Skip to navigation Skip to the content

Le taux technique de la Caisse a dû être abaissé trois fois depuis 2014

Dans le contexte actuel de taux d’intérêt bas, les Caisses de prévoyance tendent à abaisser leur taux techniques en suivant les recommandations de la Chambre Suisse des Experts en Caisses de Pensions.
La Caisse a abaissé une première fois son taux de3.5% à 3% en 2014, de 3% à 2,5% en 2016, puis une troisième fois de 2.5% à 2.25% en 2018 suivant les recommandations de son expert. A plus ou moins brève échéance, il est possible que la Caisse soit contrainte d’abaisser son taux technique à 2%.
La baisse de ce taux alourdit le poids des engagements envers les assurés et péjore le degré de couverture de la Caisse (une baisse 0.25 point de pourcent augmente les engagements d’environ 800 millions). Les mesures structurelles prises pour compenser les effets à long terme de la baisse du taux technique nécessitent un délai d’une dizaine d’année pour déployer tous leurs effets sur son degré de couverture. Dans l’intervalle, la Caisse est exposée à un risque de déséquilibre financier annuel au gré des performances des marchés financiers. Le comité a alors l’obligation de prendre des mesures d’assainissement en complément des mesures structurelles déjà prises.
Avec le plan de financement actuel, cette situation a pour conséquence de faire supporter aux assurés actifs tout le poids des mesures nécessaires pour respecter les contraintes légales en matière de taux de couverture à atteindre (suivi du chemin de croissance et capitalisation à 80%).